T°L Ang Littérature Homepage

YOUR THEMATIC STUDIES

Your Programme and objectives : 1ères et Terminales

  • pages 67 à 68 : littérature étrangère en langue étrangère
 
 
Épreuve orale obligatoire de littérature étrangère en langue étrangère

Cette évaluation s'effectue à la suite de l'épreuve obligatoire ou de l'épreuve de spécialité de la langue choisie par le candidat pour cet enseignement. Il n'y a pas de temps de préparation spécifique pour cette épreuve obligatoire de coefficient 1.

Le candidat a choisi deux des thématiques du programme de littérature étrangère en langue étrangère et a constitué pour chacune d'elles un dossier composé de deux textes extraits d'une ou plusieurs oeuvres étudiées (roman, théâtre, poésie). Il y a ajouté tout document qui lui semble pertinent pour analyser la réception de la ou des oeuvre(s) (extrait de critique, adaptation, illustration iconographique, etc.).
L'examinateur choisit l'une de ces thématiques.

Immédiatement après l'épreuve obligatoire ou de spécialité, le candidat dispose d'abord de 5 minutes pour présenter le dossier portant sur la thématique choisie par l'examinateur et pour justifier son choix de documents. Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend appui sur l'exposé du candidat. Cette phase d'interaction n'excède pas 5 minutes. Au cours de cette évaluation, le candidat doit montrer qu'il perçoit les enjeux des textes sur lesquels il est interrogé et les spécificités de la littérature en langue étrangère qu'il a étudiée. On attend aussi qu'il s'exprime clairement dans une gamme de langue suffisamment étendue pour pouvoir décrire, exprimer un point de vue et développer une argumentation.

 

Les objectifs de la discipline littérature étrangère en langue étrangère

L’enseignement spécifique de littérature étrangère en langue étrangère vise à développer le goût de lire et à augmenter l’exposition de l’élève à la langue en lui donnant accès à un certain niveau d’abstraction et de subtilité. L’étude de la littérature étrangère ouvre un nouvel espace pour une pratique accrue de la langue par l’entraînement et la mise en oeuvre de toutes les activités langagières.

Il s’agit aussi d’initier les élèves aux réalités les plus structurantes de la littérature de la langue étudiée : les grands mouvements littéraires et les principales thématiques portés par de grands auteurs, dans le récit, la poésie et le théâtre.

Dans le temps imparti pour cet enseignement, il ne peut être question d’une approche exhaustive. Il s’agit essentiellement de construire des repères solides chez les élèves, de leur donner le goût et l’envie d’aller plus loin, de les familiariser avec la lecture et de les entraîner à la lecture suivie.

Approches
Les grands mouvements littéraires, parce qu’ils rejoignent les moments esthétiques, philosophiques et politiques, inscrivent la littérature dans le cours général de l’Histoire. Ils permettent de situer les oeuvres et les auteurs dans une société vivante, et dans une chronologie porteuse de sens. Dès lors qu’ils traversent les cultures, ils offrent la possibilité de croiser les regards, les oeuvres et les langues.

Ces mouvements littéraires sont abordés au travers du récit, de la poésie et du théâtre. L’importance respective de chacun de ces genres varie selon les cultures et les époques.

Cette double approche, historique et par genre, permet de dégager la façon spécifique dont chaque littérature s’est produite dans une histoire singulière, soit en inventant une forme qui lui reste propre ou au contraire la déborde, soit en s’emparant de formes nées ailleurs pour leur imprimer un tour particulier. Apparaissent alors des domaines d’influence et de confluence que l’approche comparative permet de mettre en évidence.

Thématiques du Programme

En fonction de leur histoire propre et des cultures dont elles sont l’expression, les littératures ont exploré de façon inégale les thématiques proposées ci-après. Le professeur choisit pour chacune des classes du cycle terminal un itinéraire cohérent et structurant.

Je de l’écrivain et jeu de l’écriture

Pistes
- autobiographie, mémoires, journal intime ;

- l’écrivain dans sa langue, l’écriture comme jouissance esthétique, l’expression
des sentiments, la mise en abyme.
La rencontre avec l’autre, l’amour, l’amitié

Pistes
- le roman épistolaire, l’amour courtois, la poésie mystique, élégiaque ;

- les jeux de l’amour, le couple et le double.

Le personnage, ses figures et ses avatars

Pistes
- héros mythiques ou légendaires, figures emblématiques ;

- héros et anti-héros, la disparition du personnage.

L’écrivain dans son siècle

Pistes
- roman social, roman policier, la littérature de guerre et d’après guerre,
l’essai, le pamphlet, la satire ;

- le débat d’idées, l’engagement et la résistance, la transgression, la dérision,
l’humour.

Voyage, parcours initiatique, exil

Pistes
- les récits d’exploration, d’évasion, d’aventure, le roman d’apprentissage ;

- le déracinement, l’errance, le retour.

L’imaginaire

Pistes
- l’étrange et le merveilleux, le fantastique, la science-fiction ;

- l’absurde, l’onirisme, la folie, la métamorphose.

Modifier le commentaire 

par YANNICK GUILLET le 26 août 2016 à 11:05

haut de page