Qu'est ce que l'Agenda 21 et la démarche E3D?

Catégorie : PRESENTATION & PRINCIPES

  1. L'Agenda 21 est un plan d'action pour le XXIe siècle adopté par 178 chefs d'État lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 1992. Les villes, les collectivités territoriales, et les établissements scolaires sont tous appelés à mettre en place leur agenda 21, c'est à dire un plan d'action à leur échelle intégrant la notion de développement durable. Fonsorbes a aussi son Agenda 21(voir site de la mairie). Mme Vitet élue à la commission développement durable est venue nous en parler à la rentrée.

  2. Le lycée Clémence Royer a obtenu le niveau 1 d’E3D en 2016. Qu'est ce que cela veut dire?

Un établissement en démarche de développement durable est un établissement de formation et d'éducation qui est engagé dans une démarche sur le long terme, définie dans un projet d'établissement, et qui vise progressivement à prendre en compte les enjeux du développement durable dans les modes de fonctionnement de l'établissement (énergie consommée, restauration, eau, etc.) en lien avec les enseignements délivrés et la vie scolaire

L’objectif pour 2017-18 : passer au niveau 2 de l’E3D, c’est-à-dire à un lycée économique viable, socialement équitable, écologiquement durable. On souligne qu’il ne s’agit pas seulement d’éco-lycée, car les objectifs sont plus larges. Le niveau 2 suppose : la création d’une vraie culture du Développement durable pour l’ensemble des personnels et des acteurs de l’établissement, une coordination interne des activités liées au Développement Durable, des opérations de communication et de sensibilisation avec des partenaires.

3.POURQUOI CET OBJECTIF?

  • Le développement durable est un élément important de notre projet d'établissement (axe 3): selon le rapport Brundtland établi en 1987, Le développement durable peut être défini comme  « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs"
  • En 2015, l'ONU a établit 17 objectifs à réaliser pour les cinq prochaines années: parmi eux, éliminer la faim dans le monde, une énergie propre, une eau saine, la réduction des inégalités, la lutte contre le réchauffement climatique, une éducation de qualité et l'égalité des sexes...

L'ONU part en effet sur le constat que plusieurs seuils irréversibles sont en train d'être franchis: 50% de  l'humanité vit en ville depuis 2010, la concentration de CO2 dans l'air a atteint le seuil symbolique des 400ppm considéré comme le seuil de non retour. Il reste une dizaine d'années avant que tous les seuils liés à la biodiversité et au changement climatique soient franchis.

Il faut donc agir, et vite!

 


 

Modifier le commentaire 

par ANNE DAGICOUR le 27 juin 2017 à 09:08

haut de page